56 total views, 0 views today

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) était au cœur des sujets débattu au conseil des ministres du 24 juillet 2019.

Il a été question pour les membres du gouvernement de se pencher sur le compte rendu d’avancement de la mission confiée à l’administration provisoire.

Dans le même temps, les rapports des missions d’audits réalisées sur la gestion de la structure ont été présentés. Ces derniers ont révélé de graves irrégularités financières.

De 2003 à 2019, la gestion financière à la CCIB n’est pas faite selon les normes en la matière. Les audits ont révélé des irrégularités ayant occasionné des manques à gagner estimés à plusieurs milliards. Selon le compte rendu du conseil des ministres, l’incidence financière générée par cette situation est estimée à 7,9 milliards FCFA. Au titre des 7,9 milliards FCFA « 4,7 milliards FCFA décaissés pour des marchés irrégulièrement passés, 2 milliards FCFA pour des avantages illégaux ou indus payés aux élus et aux agents de la Chambre, et 1,2 milliard FCFA de dépenses compromises dans les placements financiers », révèle le conseil des ministres.

Site généraliste d’informations en continue sur l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =